Presse

Blog de Bruno Serrou
Michèle Tosi sur Resmusica.com
Laurent Villarem sur Manifeste 2014
Bertrand Bolognesi sur Anaclase.com

Pierre Gervasoni dans Le Monde

Plongée dans l’espace, physique ou poétique

Miser sur le potentiel de l’écoute de manière… inouïe, tel fut également le défi lancé par Philippe Leroux (né en 1959) dans Quid sit musicus ? Une heure de musique vocale (les Solistes XXI dirigés par Rachid Safir) aux insondables ramifications, depuis le Moyen Age de Guillaume de Machaut (invité à la table des dieux informatiques par l’entremise d’un stylo Bluetooth) jusqu’à la période contemporaine incarnée par Leroux lui-même (insertion de ses propres oeuvres) et même au-delà… Transhumance électronique sur des hauteurs jamais envisagées, transcendance des esthétiques, transport des auditeurs à la vitesse d’une lumière accessible à tous. Du grand art.

Site de l'ensemble Solistes XXI direction Christophe Grapperon